Essais autoLes essais de la rédaction

ESSAI – Skoda Enyaq 85 (2024) : des watts en plus pour le même prix

Skoda profite de cette fin d’année pour offrir à son Enyaq une optimisation globale. Le SUV électrique reçoit un moteur plus puissant ainsi qu’une batterie plus performante, et ce sans le moindre surcoût. Parallèlement, il accueille le niveau de finition Laurin & Klement, pour offrir des prestations plus haut de gamme que jamais.
Avec 55.000 livraisons dans le monde en 2023, soit quasiment deux fois plus que l’année précédente, l’Enyaq se porte bien. Dans la catégorie électrique, c’est même l’un des produits phare du groupe Volkswagen.
Vous n’êtes d’ailleurs pas sans savoir que les synergies sont déterminantes au sein des marques d’un même groupe. C’est dans ce contexte que Skoda offre une profonde mise à jour mécanique à son Enyaq, avec l’adoption d’un nouveau moteur électrique et d’une nouvelle batterie, inaugurés il y a peu sur sa cousine la récente VW ID.7.{{_DYNINFEED_BLOCK_}}
En détail, le moteur électrique situé sur l’essieu arrière délivre jusqu’à 60 kW (81 ch) de puissance supplémentaire. Au total celle-ci grimpe désormais à 285 ch, que ce soit en deux ou quatre roues motrices, contre respectivement 204 et 265 ch auparavant. 
La batterie est quant à elle revue de fond en comble, pour une efficacité optimale. La capacité brute passe de 80 à 85 kWh. Pourtant la capacité nette stagne à 77 kWh. Skoda annonce un gain en autonomie d’une quinzaine de kilomètres. Alors, quel est le secret ?